NORMES et CERTIFICATIONS ENVIRONNEMENTALES EN VIGUEUR

Stockage, utilisation, préparation, gestion des effluents phytopharmaceutiques, vinicoles et hydrocarbures.

Oceania vous conseillera via un pré audit gratuit sur site de votre installation – afin que vous soyiez en conformité avec la règlementation en fonction de la réglementation en vigueur et aussi de votre existant (si il y en a un)- vos besoins, vos contraintes, votre budget.

Quelles sont les Certifications/normes en vigueur dans le domaine environnemental  pour la protection de l’eau, du sol vis à vis des phytopharmaceutiques issus :

  • soit du lavage des engins, pulvérisateurs, (gestion des effluents)
  • soit/et lors du remplissage ou de la manipulation (préparation des bouillies, pollutions accidentelles)
  • également des normes sont à respecter en matière de stockage, de protection de l’utilisateur….

POUR ALLER A L’ESSENTIEL :

Quels sont les points clés d’une inspection ? A LIRE ; méthodes d’inspection pour les utilisateurs de phytopharmaceutiques

(source Ministère de l’agriculture et de l’alimentation-01-04-2021)

Nous vous recommandons ces 2 excellents articles  rédigés par la Chambre d’Agriculture de l’Aude :

      POUR ALLER PLUS LOIN :

      En cliquant sur chacune des normes /lois /certifications environnementales ci-dessous- vous accéderez aux sites correspondants avec les textes à jour (sous réserve)!

        Principale réglementation sur les eaux de lavage du matériel de traitement des produits phytosanitaires

        • Les eaux de lavage du matériel de traitement des produits phytosanitaires sont classés comme dangereux pour l’environnement.
        • En effet, la concentration en produits toxiques est encore importante dans ces eaux et elles ne peuvent donc pas être rejetées directement dans l’environnement.
        • L’arrêté du 4 mai 2017, relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation de ces produits, fixe les règles de gestion de ces effluents phytosanitaires.
        • Ceci nécessite souvent des aménagements à réaliser au sein de l’exploitation pour se mettre aux normes.
        • Il est possible de gérer l’ensemble des effluents à la parcelle, mais il est souvent plus pratique de réaliser le lavage du matériel à l’exploitation sur une aire étanche permettant de collecter spécifiquement les eaux.
        • Ces effluents phytosanitaires, une fois collectés, doivent être traités par un des systèmes agréés par le ministère.

         AUTRES CONSEILS

        DEMANDE D'INFORMATIONS